Présentation de la race – Le Berger Blanc Suisse

Ce qu’il faut savoir sur le Berger Blanc Suisse

Nombreux sont ceux qui sont séduits par le Berger Blanc Suisse. Cette race de chien possède un magnifique pelage blanc qui ne laisse personne indifférent. Mais elle ne se démarque pas uniquement pour son bel aspect. Cet animal tient également sa renommée de son intelligence et son caractère fidèle et joyeux. En poursuivant votre lecture, vous trouverez toutes les informations à retenir au sujet du Berger Blanc Suisse.


Histoire de cette race de chien

Autrefois, le pelage blanc était assez répandu chez les chiens bergers. Cette caractéristique est à l’origine de la naissance de cette race canine. Avant, on appelait cet animal « berger suisse ». Il a été rebaptisé « Berger Blanc » en raison de sa fourrure parfaitement blanche.

C’est en 1899 que le premier berger allemand dénommé « Horand von Grafath » a été enregistré dans le livre d’origine du club de bergers allemands ou SV. Le grand-père de cet animal était appelé « Greif » et était connu pour son pelage blanc.

À partir de 1933, le standard des bergers allemands interdisait formellement la couleur « blanche ». Ce qui entraina la proscription de l’exposition et de l’élevage du « berger allemand blanc ». Les chiots présentant cette caractéristique furent tués après leur naissance.

Les Américains ont cependant poursuivi l’élevage de cet animal. D’ailleurs, un club spécialement dédié au « Berger Blanc » a vu le jour en 1964, en Californie. Le but de cette association est d’assurer la pérennité de cette race.

Retour en Europe

Le retour de ces chiens en Europe, plus particulièrement en Suisse, date de la fin des années 60. L’animal a été catégorisé comme des « Bergers Allemands Blancs » dans le livre des origines SUISSES OU LOS. Mais à partir de 1967, cette dénomination a été supprimée du livre des origines. En conséquence, les chiens ayant une fourrure blanche n’étaient plus qualifiés de chiens de race. Ce n’est qu’en 2003 que cette race réintégra de nouveau les livres d’origine. Depuis cette date, L’animal est alors désigné sous l’appellation « Berger Blanc Suisse ».



Caractéristiques physiques du Berger Blanc Suisse

Comme son nom le laisse entendre, le Berger Blanc Suisse se distingue avant tout par sa robe blanche. Il présente également plusieurs similitudes avec son cousin, le Berger Allemand. Cet animal possède un corps musclé et athlétique. Il a toutefois une silhouette plus allongé que le Berger Allemand.

Cette race de chien possède une gueule proportionnée et des yeux bruns en amande. Des oreilles dressées et attachées haut encadrent son visage. Cet animal affiche un aspect similaire à son ancêtre, le loup. En moyenne, le Berger Blanc pèse 35 kg. Il mesure aux alentours de 60 cm et possède un poil long ou mi-long ainsi qu’un sous poil abondant.

Le Berger Blanc se décline en deux types:

Notez que le Berger Blanc Suisse se décline en deux types. Il y a le Berger Blanc à poil court et le Berger Blanc à poil long. Ces derniers, hormis la longueur de leurs poils, ne comptent que peu de différences.



D’autres informations à retenir au sujet du Berger Blanc Suisse

De par son caractère, le Berger Blanc constitue un excellent animal de compagnie. Il n’est pas agressif, mais se distingue par son calme. Cette race canine s’entend parfaitement avec les enfants et est très protectrice. Toutefois, il se révèle particulièrement réservé avec les inconnus.

Le Berger Blanc Suisse est amical et apprécie la compagnie de ses maîtres. Il est aussi obéissant et docile et s’attache facilement à ses propriétaires. L’animal brille également par son intelligence et s’avère être un bon chien de travail. Toutefois, il faut savoir bien l’éduquer.

À propos de l’éducation du Berger Blanc

L’éducation du Berger Blanc Suisse ne sera pas difficile puisque celui-ci, de par ses capacités intellectuelles, comprend vite ce qu’on attend de lui. Toutefois, pour bien l’éduquer, il faut éviter d’être brusque. L’idéal, c’est de pratiquer des exercices de manière régulière avec son Berger Suisse. Les séances courtes sont conseillées. Au début, il vous sera possible d’éduquer ce chien chez vous. Mais les séances en dehors de la zone de confort de l’animal ne peuvent que lui être bénéfiques. Pensez à dresser votre Berger Blanc Suisse dès son plus jeune âge. Le mieux, c’est d’adopter l’éducation positive en vous servant de toutes sortes de récompenses.